-

 - e-mail

 

 -

   __

 -

( : 1) france_foto

 -

 LiveInternet.ru:
: 05.11.2005
:
:
: 174

:

,,.


: , (72), , ...(10), . . (34), (13)
(0)

Amours, guerres et sexualite 1914-1945

, 02 2007 . 18:29 +
alexandre75 (__) /, , , ., /, , 1 ../

22 2007 31 2007, ; , *, , , , , , 1967 ; , /Make love not war..
, , , 30 , 40 . " ", , .
/ , . , , , , 6 ../
/ , , , , . // / , . 1951-1954 -6/.
. ..

. // . / , /
, ., . " " , **

.

,
, , ,
,
. ,
,
, / , , 1914 /130 , .. /. /

: , , , , , . ..

,
/ /
/ , . . /, . / ../
: . , .

.

Lee Miller , , - Man Ray, , , / Jean Cocteau. Le Sang d'un poète./ 1934 . / / 1937 Roland Penrose , - , , , / / , , , . .
1946 , , , .
/ David E. Scherman/
/ /.
* ; ,... , , , . .
** http://www.musee-erotisme.com/
20489 (169x180, 9Kb)
alexandre75 (alexandre77) http://www.lemonde.fr/web/video/0,4...4-957324,0.html
http://www.pidf.com/page/p-89/art_i...maIDFSRV0022291
http://www.bdic.fr/page.php?id_page=693

http://www2.cnrs.fr/presse/communique/1178.htm
http://www.evene.fr/culture/agenda/...alite-20489.php

http://www.bdic.fr/page.php?id_page=693

http://www.bm-grenoble.fr/catalogue...mosexualite.htm
,,

(0)

ORDRE DES CHEVALLIERS DE LA MILICE DU TEMPLE

, 20 2007 . 18:54 +
alexandre75 (__) , , , 1119 -, Hugue de Payns, Godefroi de Saint-Amour a / /.
, , , -, , , / , , -/..


1310 5 : , *, .

**.., , ..


* , - , , .
** : orde des Hospitaliers

info : petit robert 2. dictionnaire. 1989
templier_ordres[1] (292x300, 11Kb)
,,

(0)

--

, 08 2007 . 01:08 +
alexandre75 (__)
 (700x525, 115Kb)
/ /
 (700x525, 136Kb)
, -
 (525x700, 162Kb)
,,

(0)

musee Carnavalet

, 08 2007 . 01:05 +
,,

(0)

cebelarski muzej

, 19 2007 . 14:56 +
,,

(0)

, 04 2007 . 23:26 +
alexandre75 (__) http://www.musee-delacroix.fr/pages...d17988_u1l2.htm Eugene Delacroix
http://www.rmn.fr/fr/02musees/01pre...ery/ennery.html Musee dEnnery
http://www.rmn.fr/fr/02musees/01pre...ert/hebert.html Musee Hebert
http://www.louvre.fr/llv/commun/home_flash.jsp louvre
http://www.musee-orsay.fr/ORSAY/ors...94?OpenDocument D'ORSAY
http://www.musees-nationaux-alpesma...d18136_u1l2.htm Musee national Picasso, La Guerre et La Paix
http://www.musee-moreau.fr/pages/page_id18762_u1l2.htm Musee national Gustave-Moreau
http://www.musee-rodin.fr/informa.htm Rodin
http://www.chateauversailles.fr/fr/...arifs.php?idT=6 chateau versailles

http://www.rmn.fr/fr/02musees/01pre...enaissance.html musee renaissance
http://www.rmn.fr/fr/02musees/01pre...ontaineblo.html fontaineblo
http://www.rmn.fr/fr/02musees/01pre...port_royal.html
Musée de Port-Royal des Champs

http://www.rmn.fr/fr/02musees/01pre.../malmaison.html
Musée des châteaux de Malmaison et de Bois-Préau
http://www.rmn.fr/fr/02musees/01pre...antiquites.html
Musée d'Archéologie nationale
Château de Saint-Germain-en-Laye
http://www.rmn.fr/fr/02musees/index-liste.html Musée napoléonien
et musée africain, île dAix
http://www.rmn.fr/fr/02musees/01pre.../ceramique.html Musée de Céramique
http://www.rmn.fr/fr/02musees/01pre.../compiegne.html
Musée du château de Compiègne
http://www.rmn.fr/fr/02musees/01pre.../bonaparte.html
Musée de la Maison Bonaparte
http://www.musee-maisonbonaparte.fr/ musee-maison bonaparte

http://www.rmn.fr/fr/02musees/01pre...eger/leger.html Musee Fernand-Leger
http://www.rmn.fr/fr/02musees/01pre...ooperation.html Musee franco-americain du chateau de Blerancourt
http://www.rmn.fr/fr/02musees/01pre...nin/magnin.html Musee Magnin
http://www.rmn.fr/fr/02musees/01pre...rehistoire.html Musee de Prehistoire
http://www.rmn.fr/fr/02musees/01pre...e/dubouche.html Musee de la Porcelaine -
Adrien-Dubouche
http://www.rmn.fr/fr/02musees/01pre...clemenceau.html Musee Clemenceau et
de Lattre de Tassigny

http://www.rmn.fr/fr/02musees/01pre...ll/chagall.html Musee Message Biblique Marc Chagall
http://www.rmn.fr/fr/02musees/01pre...pau/ch_pau.html Musee du chateau de Pau
http://www.rmn.fr/fr/02musees/01pre.../vallauris.html
Musee Picasso
La Guerre et la Paix

http://www.musee-europemediterranee.org/ musee civilisations

 (700x525, 83Kb)
http://www.liveinternet.ru/community/919155/post41553411/
,,

(0)

Sarkozy de Nagy Bocsa

, 20 2007 . 01:37 +
,
,,

(0)

Anniversaire de mariage

, 20 2007 . 17:05 +
alexandre75 (__) http://www.liveinternet.ru/users/julie_cha/post44925892/

1 an coton
21 ans opale 41 ans fer
2 ans cuir 22 ans bronze 42 ans nacre
3 ans froment 23 ans béryl 43 ans flanelle
4 ans cire 24 ans satin 44 ans topaze
5 ans bois 25 ans argent 45 ans vermeil
6 ans chypre 26 ans jade 46 ans lavande
7 ans laine 27 ans acajou 47 ans cachemire
8 ans coquelicot 28 ans nickel 48 ans améthyste
9 ans faïence 29 ans velours 49 ans cèdre
10 ans étain 30 ans perle 50 ans or
11 ans corail 31 ans basane 55 ans orchidée
12 ans soie 32 ans cuivre 60 ans diamant
13 ans muguet 33 ans porphyre 65 ans palissandre
14 ans plomb 34 ans ambre 70 ans platine
15 ans cristal 35 ans rubis 75 ans albâtre
16 ans saphir 36 ans mousseline 80 ans chêne
17 ans rose 37 ans papier
18 ans turqoise 38 ans mercure
19 ans cretonne 39 ans crêpe
20 ans porcelaine 40 ans émeraude
 (699x479, 70Kb)
,,

(1)

, 20 2007 . 12:46 +
,,

(0)

L'ARMEE DES CLOWNS

, 27 2007 . 15:24 +
,
,,

(0)

TOKIO HOTEL

, 15 2007 . 13:48 +
,,

(0)

Melissa Theuriau

, 03 2007 . 18:58 +
,,

(2)

Heidegger plus forte raison

, 18 2007 . 22:44 +
alexandre75 (__) , , 25 , ...


Heidegger, l'impossible FABRICE HADJADJ.

Publié le 18 janvier 2007Actualisé le 18 janvier 2007 : 12h16 Martin Heidegger : une pens;e encore occultée par la polémique.



Martin Heidegger : une pensée encore occultée par la polémique.

Littéraire
Plutôt que diaboliser ou canoniser le philosophe allemand, il est urgent de comprendre le sens d'une oeuvre immense pour pouvoir mesurer son importance au XXe siècle.


DANS UN COURS de 1931, commentant la fameuse allégorie platonicienne, Heidegger demande si la mise à mort du philosophe dans la caverne est nécessaire ou accidentelle. À quoi il répond qu'elle fait partie de son destin : un vrai philosophe est toujours mis à mort par le monde. Et de nos jours plus que jamais. Mais ce meurtre, explique-t-il, se perpétue avec des moyens plus insidieux que la ciguë. Lequel est le plus perfide ? La réponse tombe dans un mélange d'humour et d'effroi : la célébrité.


La célébrité tue le penseur, parce que sa pensée désormais se débite en slogans : elle qui ne peut être entendue que dans le recueillement, voilà qu'on l'étale sur les gazettes, ce qui constitue sa neutralisation la plus sûre, car on croit toujours déjà la connaître, alors qu'on l'ignore radicalement. Comme on l'aura compris, cette sentence vaut pour la pensée de Heidegger lui-même. Que ce soit dans l'éloge ( Bien plus grand que Sartre ! ), dans l'évidence ( Ah ! oui ! le penseur de l'être-pour-la-mort ! ) ou dans la condamnation ( Mais Heidegger était nazi ! ), sa célébrité occulte sa profondeur. Et plus les journaux s'en emparent, plus sa pensée est méconnue.


C'est l'honneur de la presse que de reconnaître qu'elle n'est pas le lieu du recueillement nécessaire, et de renvoyer à ce lieu à travers ses colonnes. C'est sa honte, au contraire, lorsqu'elle s'instaure en juge suprême et, croyant faire oeuvre de haute réflexion, colporte rengaines et ragots. Ce qui advint, une fois encore, avec le livre d'Emmanuel Faye, encensé ici et là, pour avoir définitivement, à ce qu'il paraît, convaincu Heidegger de nazisme, au point de réclamer son exclusion de l'enseignement.


Le collectif lancé aujourd'hui en représailles accomplit donc une oeuvre de salubrité. Contre Faye, François Fédier et sa troupe accumulent des charges accablantes : textes tronqués, tordus, falsifiés par un traduttore très traditore, puisqu'il présente systématiquement ce que Heidegger analyse pour mieux le dénoncer comme ce qu'il théorise pour mieux le prêcher. Emmanuel Faye aurait fait avec lui ce qu'Elizabeth Förster fit jadis avec Nietzsche : un découpage pour le nazifier, sauf qu'elle, c'était pour le faire aimer de Hitler, tandis que lui, c'est pour le faire détester de nous. Il était nécessaire de lui ôter son masque.





La banalité du mal


Cette oeuvre salubre n'est toutefois point salutaire. Elle jette à nouveau dans la polémique, et la polémique, dit Heidegger, manque la tenue de la pensée : les études rassemblées, souvent d'un grand intérêt, versent parfois dans un ton qui nuit à l'éloquence de la preuve. L'imposture de Faye ne doit pas nécessairement nous faire adopter la posture de Fédier. D'ailleurs, comme ils s'entendent à lutter sur le même terrain, il existe, entre ces deux adversaires, une étrange analogie. Elle peut se décliner en quatre mots :


1 Filiation. C'est le point le plus touchant. L'un et l'autre défendent l'héritage du père. Emmanuel, celui de son propre père, Jean-Pierre Faye, qui depuis cinquante ans s'échine à démontrer le nazisme de Heidegger. Fédier, celui de son père spirituel, Jean Beaufret, l'introducteur de la pensée de Heidegger en France.


2 Transparence. L'un et l'autre prétendent atteindre jusqu'aux intentions du penseur dans la tourmente du Reich. Si bien que là où Faye diabolise, Fédier canonise. Le premier fantasme le crime le plus odieux, le second ne discerne qu'une brève erreur politique. Ne peut-on croire que ces deux excès s'entretiennent l'un l'autre ?


3 Réduction. Le premier réduit la pensée de Heidegger par diffamation ; le second, par confiscation. Bien sûr, entre le lynchage médiatique et l'embaumement éditorial, le coeur balance pour le deuxième. Mais le problème n'en est que plus patent : Faye veut retirer Heidegger des bibliothèques, Fédier voudrait qu'il n'y soit qu'avec son estampille ; et tandis que celui-là caviarde ses textes, celui-ci les traduit dans un terrible jargon : aîtrie , porrection , copropriation-advenante . N'est-ce point parce que ces traductions sont si peu lisibles qu'il y a la place pour une interprétation fausse et calomnieuse ?


4 Nazification. Plusieurs rédacteurs du recueil retournent contre Faye l'accusation de nazisme et révisionnisme. C'est le même procédé, de part et d'autre, de disqualification. Quand un terme si grave s'envoie avec autant de légèreté (mais c'est monnaie courante), il faut croire qu'il reste encore impensé. Dieu merci, quelques auteurs du livre, notamment Pascal David, Philippe Ajakovsky et Hadrien France- Lanord, s'efforcent de se livrer à cette tâche difficile.


Le nazisme est vendeur. Depuis qu'on banalise le concept de banalité du mal , il n'est pas certain qu'on le connaisse mieux. Heidegger peut nous y aider, cependant, précisément parce qu'un temps il a pu s'y laisser prendre, et que la suite de son oeuvre se déploie comme un repentir et une explication. Réduire le nazisme au racisme ou à une explosion d'irrationalité sauvage est la meilleure manière de le laisser courir. Car il est d'abord autre chose : d'une part, à travers la substitution de l'élection aryenne à l'élection juive, le refus de toute Révélation ; d'autre part, à travers le darwinisme et la raison calculatrice, le règne de la performance. Or ces fondements du nazisme sont toujours enseignés dans nos écoles. Pour quelle nouvelle barbarie ? Aux heideggeriens et aux autres de nous exhorter à la plus haute vigilance.





Heidegger à plus forte raison sous la direction de François Fédier Fayard, 530 p., 28 . (en librairie le 25 janvier)
 (700x525, 281Kb)
,,

(0)

- /./ , /./ -

, 31 2006 . 15:02 +
alexandre75 (__) , , , .....
 (450x330, 19Kb)
,,

(0)

2006

, 28 2006 . 12:23 +
alexandre76 (__) 22 août 2006, Tours (FRANCE) - Jean-Louis Courjault et sa femme Véronique répondent à la presse au sujet de l'affaire des bébés congelés retrouvés à leur domicile en juillet 2006 à Séoul (Corée du Sud). Le couple a toujours démenti être à l'origine de ces infanticides, jusqu'à ce que les tests ADN prouvent qu'il s'agissait bel et bien de leurs enfants. Depuis, Véronique Coujault a avoué aux policiers avoir donné la mort à ces nourrissons. Le procès est toujours en cours.

, 40 , 39 .
, -, , , , , , ... .

, . , , / /
 (400x265, 48Kb)
,,

(0)

: 1917-1953,

, 20 2006 . 23:49 +
alexandre75 (__) "une arme visuelle, le 1917-1953" ssage de Ritz, 9 rue Charlot, Paris 3-e >tel: 01 48 04 37 99

7 2007, " 1917-1953"
 (300x220, 27Kb)
,,

(0)

MARI KAZUE

, 12 2006 . 22:46 +
alexandre75 (__) http://marikazue.free.fr/

, -, "Hado"
/ Bungakuza "Shingek" "Jiutamai", , , / Buto, /
, //
 (403x284, 23Kb)

Arbre Rouge

Une partie qui manque
Elle y existe toujours
Le bruit imperceptible
Pénètre le corps de femme
Il y a du vent
Imperceptiblement le vent souffle
Voilà notre histoire commence
Sans finir
************************************

C'est une histoire passée.
Mais une histoire passée,
Ça dure encore,
Ça dure longtemps
Dans notre mémoire...

Il y a eu un événement,
Mais on ne peut pas l'oublier.
Il ne faut pas l'oublier...
Une femme japonaise se tient debout,
Au milieu des ruines.
Nous sommes en août 1945,
Pendant l'été à Hiroshima.
,,

(0)

l'annulaire

, 29 2006 . 17:35 +
alexandre75 (__) A la suite d'un léger accident de travail, Iris quitte son usine et trouve un emploi d'assistante dans un laboratoire aux activités étranges. Sans vraiment comprendre ce qui se joue sous ses yeux, elle s'engage peu à peu dans une troublante relation amoureuse avec son mystérieux employeur;

 (200x140, 12Kb)

Une vague d'originalité. Les émotions sont fortes, c'est un film qui marque. Il nous plonge dans une ambiance feutrée, intimiste, comme si l'on faisait aussi partie du décor, une sorte de figurant qui observe discrètement la scène et les personnages.
L'intrigue est saisissante. Au fil de l'histoire, les questions apparaissent et s'accumulent jusqu'à créer un insoutenable suspens.
Les images sont juste splendides. D'une grande pureté. L'univers est charnel, subtil et délicat, ce qui vient renforcer le paradoxe avec la dimension effrayante d'une intrigue si mystérieuse.
Les personnages sont particuliers, Olga Kurylenko (splendide découverte) a tout de la femme-enfant, un peu perdue, un peu fragile, en admiration face à un employé qui ne cessera de la troubler et de la séduire. Un Marc Barbé (en homme de laboratoire) qui joue la carte de la perversion et du mystère.
On aurait pu s'attendre à une fin bouleversante, une fin à "couper le souffle" tant notre patiente était mise à rude épreuve, et l'on est sans doute un peu déçu, un peu... frustré. On esperait des révélations croustillantes mais en réalité, quelques unes de nos nombreuses interrogations restent sans réponse et nous tourmentent durant quelques jours. Mais sans faire les difficiles, il faut bien avouer que ce film restera mystérieux jusqu'au générique, et c'est là toute sa force et son originalité.
En bref, l'annulaire est un film aux images spectaculaires et à l'intrigue étrange et fascinante.
 (600x400, 40Kb)
,,

(0)

.

, 29 2006 . 14:01 +
,,

(0)

, 28 2006 . 21:23 +
alexandre75 (__) / "" , 1989/ , /./. .

" , : ,,, " .
-, , .
- ...
- " ", " ".. : " " " ". , - , " " /. 3-9/
, " " .
. ... , , ..

, , , .
..
, , . . , , ...
, , - , .
- , , ...
.
- , , "


/ . , . , , "", , , , "", /.



" ... "" . , . . . , . , .. , , "
,,


 : 5 4 [3] 2 1